Seigneur, j'ai mal à ma foi!

Seigneur, aujourd’hui, j’ai mal à ma foi, voici ma prière :


Il y a un peu plus d’un an je plaquais tout mon engagement pastoral pour me sentir libre de dire, de faire et de dénoncer ce qu’il me semble juste.


Plus que jamais, j’ai mal à ma foi, j’ai mal à cause de :

  • Ces amitiés brisées, oubliés au nom d’un engagement spirituel différent et/ou d’un différend théologique,

  • Des pressions, des insultes et des menaces reçues par des chrétiens dignes de ce que l’on peut voir dans les pires débats politiques sur BFMTV,

  • Quand des pasteurs ou des leaders spirituels se permettent publiquement de nous insulter lançant des campagnes de dénigrement,

  • Quand des chrétiens préfèrent jouer la police de la sainte doctrine plutôt que de valoriser une recherche non dogmatique de la vérité.

  • Quand nous préférons une gestion ultra-simpliste des questions éthiques pour justifier notre lecture superficielle de la Bible et tant pis pour les discriminations.

  • Quand aimer son prochain deviens un alibi pour juger sans comprendre ce que l’autre fait (avec ces organes sexuels par exemple),

  • Quand, au fond, un partie du monde chrétien est composé de haters prêts à TOUT pour défendre LEUR vision de la bible plutôt que de chercher à comprendre mieux le Dieu qu’ils disent vouloir aimer.

  • Quand j’observe le manque volontaire de raison et d’esprit critique dans une partie du monde chrétien

  • Quand je vois tout le mal qu’une partie du monde chrétien peut faire en TON nom…

J’ai mal à ma foi…


Est-ce cela ton église? Seigneur, Je t’aime, mais cette partie de ton “épouse” me fait mal.


Je sais que mes réactions ne ressemblent pas toujours à ton idéal non plus, j’ai encore tellement à travailler pour te ressembler.


J’ai mal quand notre foi en toi est tout sauf un facteur de libération.


Seigneur, j’ai mal à ma foi… Aide-moi à ne pas leur donner ma haine.


Seigneur, dis-moi que ce n’est pas ton cœur, sinon, ma foi va mourir.


A quoi bon être chrétien, si cela consiste à ne plus être libre de penser, à renoncer à sa conscience et à sa capacité de remise en question ?


A quoi bon être chrétien, si cela consiste à détester et insulter celui qui, chrétien aussi, pense différemment de moi ?


A quoi bon être chrétien si nous perdons cet objectif de vue : aime ton prochain comme toi-même ?


J’ai mal à ma foi, mais je veux m’accrocher à toi. J’ai besoin plus que jamais de réaliser que les pasteurs et les leaders ne te représentent pas, que malgré nos imperfections, tu rêves de mieux pour chacun d’entre nous.


J’ai mal à ma foi et l’étiquette “chrétien” me gratte tellement. Par moment, j’admets réfléchir à l’enlever, juste un instant. Le plus triste : ce qui me gratte dans cette étiquette, ce n’est pas toi ni tes enseignements, mais une partie de ceux qui comme moi la porte.


Dans le fond, si un jour je ne devais plus être chrétien, je garderai tes enseignements comme principes moraux tellement je les crois plus que jamais pertinents pour notre société!


Seigneur, je te remercie pour ces personnes qui m'ont démontré qu'il était possible de vivre sa foi autrement : sans peur du débat ni du désaccord dans un cadre respectueux.


Aide moi à aimer, à comprendre que c’est nos systèmes ecclésiaux, nos dogmes qui nous abîment en nous éloignant de ton cœur malgré nous. Un autre chemin est possible, aide-moi, aide-nous à le construire !


« L’ amour ne soupçonne pas le mal ». Aide moi à aimer, à comprendre que nos systèmes ecclésiaux, nos dogmes nous abîment en nous éloignant de ton cœur malgré nous.


Seigneur j’ai mal pour tous ces gens qui souffrent en secret et nous envoient des messages privés parce qu’ils n’osent pas liker nos posts ou poster une story sur insta avec nous. Quand à cause de la pression sociale, ils risquent le rejet pour avoir OSER exprimer une opinion jugée inopportune.


Serions-nous prêt à rêver, à imaginer, à construire une église différente ?


Si tu as mal à ta foi sans pouvoir le dire, nos éventuels désaccords théologiques m’importent peu. Je rêve juste d’un cadre humble et respectueux où tout peut-être dit et critiquer dans l'humilité et le respect : Bienvenue sur Mauvaises Fois.


Nota : j’avais écrit une première version de ce texte suite à notre post : “pas de sexe avant le mariage ?” qui m’avait profondément marqué de par la violence que nous avions eu. J’ai volontairement laissé ce texte dans un coin pendant une année, pour le retravailler, à froid.


143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout